Journée de prévention des overdoses

L’un des fléaux qui frappent la population mondiale est la consommation de drogues et les décès par surdose. C’est pourquoi le 31 août a été proclamé Journée internationale de sensibilisation aux surdoses.

Pourquoi est-il célébré ?

Cet anniversaire a été créé en 2001 en Australie par Sally J. Finn et Peter Streker, en commémoration des personnes qui ont perdu la vie à cause d’une overdose, en soutenant les familles et les amis des personnes décédées ou blessées de manière permanente à cause de cette cause.

De même, l’objectif est de sensibiliser et de faire prendre conscience des risques de mortalité dus à la consommation de substances stupéfiantes.

On estime qu’au moins 450 000 personnes meurent chaque année dans le monde à cause d’overdoses de drogues légales et/ou illégales, un nombre alarmant qui ne cesse d’augmenter et qui a des conséquences dévastatrices, en particulier chez les jeunes.

Overdose de drogue : un mal prévisible

Il existe différents traitements pour prévenir la consommation de substances narcotiques, qui sont généralement inaccessibles aux personnes aux ressources économiques limitées. C’est pourquoi des fondations à but non lucratif et des organisations non gouvernementales proposent un soutien aux personnes toxicomanes.

À cet égard, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime a publié en 2003 un guide pratique pour le traitement et la réadaptation des personnes toxicomanes.

L’objectif principal du traitement de la toxicomanie est d’aider les toxicomanes à modifier leurs habitudes de consommation compulsive et de dépendance aux substances narcotiques.

La toxicomanie étant un trouble chronique pouvant entraîner des rechutes occasionnelles, elle nécessite plusieurs cycles de traitement sous surveillance, selon chaque cas. Comprend la thérapie comportementale (individuelle ou en groupe, thérapie cognitive ou gestion des contingences) et la prescription de médicaments.

Il est important de lancer des campagnes d’éducation et de sensibilisation auprès de la population sur les symptômes et les conséquences de la consommation de drogues.

L’Afder propose de multiples solutions :

Que vous soyez patient, dans l’entourage d’un dépendant ou que vous vous intérroger simplement au sujet des addictions, n’hésitez pas à nous contacter sur notre permanence téléphone, ouverte 7J/7.

Courriel : [email protected]

Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir et de vous apporter des conseils clairs. Sans aucun jugement, en toute confidentialité, et surtout, dans la bonne humeur !

Les groupes de paroles

Nous organisons régulièrement des groupes de parole thématiques. C’est l’occasion de partager nos expériences, nos interrogations et nos conseils. Nous prônons la bienveillance et l’écoute. Si vous souhaitez y participer, mais êtes réservés, aucun problème, nous ne sommes pas là pour vous juger ! Vous hésitez encore? Tentez une réunion et vous verrez… échanger, partager, ça fait beaucoup de bien !

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !Proverbe africain

Groupe de discussion anonyme

Pour participer, il suffit d’être adhérent à l’association et de contacter notre responsable
au +33 6 11 68 98 52

La formation en entreprise et dans les écoles

Nous intervenons à la demande dans les classes dès le collège ainsi que dans le milieu professionnel. Ces séminaires ont pour 3 objectifs majeurs:

  • sensibiliser aux dangers de l’addiction
  • informer des différentes options d’accompagnement possibles dans le rétablissement
  • conseiller l’attitude à avoir lorsqu’un membre de son entourage est concerné.

Contact : [email protected] [email protected]

30 Comments